L’Etat mondial et Tina

L’annonce de la mort de Ben Laden s’est propagée en 4 heures dans tous les recoins du monde. Mais si je vous dis, « On ne connaît pas de précédent à un mouvement d’une telle
ampleur, d’une telle étendue géographique, une telle vitesse…». Selon vos convictions, vous direz qu’il s’agit d’une vague migratoire ou bien d’une épidémie ou bien l’évocation du réchauffement climatique. Eh bien non, il s’agit d’une phrase de Jacques Attali dans son livre « Tous ruinés dans 10 ans ».
En effet, qu’il s’agisse de relations humaines, de problèmes sanitaires, alimentaires, d’agressions écologiques ou de situations économiques, ou même de sentiment d’insécurité pour les biens et les personnes, c’est le même refrain. Les 200 pays de la planète sont désormais dans une « région » bordée de précipices appelés faillites, à cause de folies comportementales humaines. Il s’agit d’une faillite spirituelle comme le dit Edgar Morin, qui fait qu’on recherche un sens à sa vie dans les dépenses éperdues de finances et d’énergies.

L’Union européenne empruntera de plus en plus, en compétition frontale avec l’autre monstre économique américain, pour la recherche de capitaux, à l’instar de 2 vieilles prostituées se disputant les derniers clients… Même punition pour les mêmes, mais aussi avec la Chine, pour ces affamés de pétrole et d’uranium !…
Pourtant, des solutions immédiates et réalistes existent. Il suffit de regarder le programme de l’Alliance écologiste indépendante. Son application sera l’étape précédant l’inéluctable : l’Etat mondial.
S’il existait, un Etat mondial serait pourvu d’un budget, de recettes et de dépenses. Ce budget pourrait connaître un excédent ou un déficit mais toutes les régions seraient pourvues. Une monnaie commune, donc pas de fluctuations monétaires ! La planète Terre considérée dans son ensemble ne commerce pas avec le reste de l’Univers, elle ne peut être endettée. On économiserait les 1500 milliards de dollars de dépenses militaires mondiale annuelle, cette situation prouverait l’émergence franche de la Conscience, donc de la santé, et là encore économies gigantesques : 5000 milliards de dollars ! La balance des paiements de l’Etat mondial est nécessairement en équilibre, mais les détracteurs pourraient répondre que les dettes nationales ne devraient pas faire l’objet d’une action internationale pour laisser chacun à ses responsabilités. Mais le réalisme qui est aussi une valeur, nous fait constater que l’interdépendance des économies requiert que chaque membre du corps soit en bonne santé… Une banque américaine qui fait faillite, un petit pays ébranlé, et c’est toute la planète financière qui souffre…
Mais le problème mondial n°1 actuel, est l’absence de modèle. Devenons-le !
Je rêve ?

Articles récents

Actualités

COMMUNIQUÉ

L’Alliance Écologiste, CAP21 et Génération Écologie décident de créer, au sein du Pôle écologiste, une coordination pour porter une écologie de gouvernement, républicaine et populaire.

Présentation

Jean Marc en chiffres

Né le 28 décembre 1958 à Nice (06) 
Chef d’entreprise pendant 19 ans
2 fois meilleur gestionnaire de France  
20 ans d’engagement dans la vie associative 
Auteur de 14 livres sur l’écologie et le bien-être
19,5% : Meilleur score de France en liste 100% écolo aux élections municipales 2020

Citation d'actualité de Jean Marc

Le Corona a déjà tué des milliers de personnes à la santé fragile. Par conséquent, la priorité absolue doit porter sur le renforcement de notre système immunitaire, via : • l'amélioration de la qualité et de la quantité du bol alimentaire ; • l'arrêt de la consommation de cigarettes, de drogues, d’alcool, causes systématiques de maladies et de mortalité prématurée ; • des séjours, au minima de quelques heures par semaine, dans des lieux naturels arborés, plutôt que parmi les voitures ; • la pratique d’une activité physique quotidienne. Une priorité qui nécessite que les politiques remplacent la communication démagogique par une communication pédagogique.