Accès des enfants aux corridas : mutisme du Préfet et du Procureur

Communiqué de presse – Nîmes, le 16/09/11

Comme annoncé lors de sa venue sur Nîmes le 27 août dernier, Jean marc Governatori, Secrétaire national de l’Alliance Écologiste Indépendante et candidat à la présidentielle a saisi le Préfet du Gard et déposé une plainte contre les organisateurs des corridas ce 29 août (courriers ci-joint) afin d’interdire l’accès des corridas aux mineurs conformément à l’ordonnance n°59-28 du 5 janvier 1959 réglementant leurs accès à certains établissements.

Plus précisément, l’article 1er de cette ordonnance indique que « Sans préjudice de l’application des lois et règlements en vigueur, le préfet peut, par arrêté, interdire l’accès des mineurs de dix-huit ans à tout établissement offrant, quelles qu’en soient les conditions d’accès, des distractions ou spectacles, lorsque ces distractions ou spectacles ou la fréquentation de cet établissement se révèlent de nature à exercer une influence nocive sur la santé ou la moralité de la jeunesse ».

Selon Jean marc Governatori : « le spectacle de corridas emporte sur les mineurs des effets traumatiques en raison des images de torture et de l’effusion de sang, une accoutumance à la violence, une fragilisation du sens moral, une perturbation du sens des valeurs en raison de la présentation d’un spectacle de souffrance, de sang et  mort comme pouvant revêtir une valeur esthétique. Il découle de ces éléments que l’accès aux arènes à l’occasion des corridas doit être formellement interdit aux mineurs de moins de 18 ans. ».

Il ajoute « Alors que ces spectacles barbares ont démarré ce jeudi 15 septembre lors de la féria des vendanges, je ne peux que constater et dénoncer le mutisme du Préfet et du Procureur de la République pour qui la protection des enfants ne semble être pas une priorité ».

Articles récents

au_autre_monde_est_possible
livres

Un autre monde est possible, indispensable

L’auteur explique ici ses “4 solutions à la Crise”. Nombreux sont ceux qui apparaissent insensibles ou dépités devant ces impasses financières et écologiques qui concerneront

les_4_solutions_a_la_crise_1
livres

Les 4 solutions à la crise

Notre planète, notre continent, notre pays, notre espèce vivent une Crise hors norme. Elle est alimentaire, climatique, écologique, économique, énergétique, démocratique, financière, intellectuelle, politique, relationnelle,

Présentation

Jean Marc en chiffres

Né le 28 décembre 1958 à Nice (06) 
Chef d’entreprise pendant 19 ans
2 fois meilleur gestionnaire de France  
20 ans d’engagement dans la vie associative 
Auteur de 14 livres sur l’écologie et le bien-être
19,5% : Meilleur score de France en liste 100% écolo aux élections municipales 2020

Citation d'actualité de Jean Marc

Le Corona a déjà tué des milliers de personnes à la santé fragile. Par conséquent, la priorité absolue doit porter sur le renforcement de notre système immunitaire, via : • l'amélioration de la qualité et de la quantité du bol alimentaire ; • l'arrêt de la consommation de cigarettes, de drogues, d’alcool, causes systématiques de maladies et de mortalité prématurée ; • des séjours, au minima de quelques heures par semaine, dans des lieux naturels arborés, plutôt que parmi les voitures ; • la pratique d’une activité physique quotidienne. Une priorité qui nécessite que les politiques remplacent la communication démagogique par une communication pédagogique.