Videos – Pacte écologique

Evènement / Pacte écologique

Nicolas Hulot et le Comité de Veille Ecologique de la Fondation pour la Nature et l’Homme ont réuni le 31 janvier 2007 10 candidats à l’élection présidentielle autour du Pacte écologique. Jean Marc Governatori  alors candidat du mouvement La France en Action, a signé le Pacte écologique de la Fondation Nicolas Hulot. http://www.pacte-ecologique-2007.org
Il a déclaré solennellement son engagement au Pacte écologique devant 50 citoyens signataires du Pacte écologique, les ONG environnementales et notamment celles réunies au sein de l’Alliance pour la Planète.
Les 9 autres candidats présents à cet événement historique : Antoine Waechter – France Gamerre – François Bayrou – UDF, M.-G. Buffet – PC,Nicolas Dupont-Aignan – Debout la République, Corinne Lepage – Cap 21, Ségolène Royal – PS, Nicolas Sarkozy – UMP, Dominique Voynet – Les Verts.

Articles récents

Actualités

COMMUNIQUÉ

L’Alliance Écologiste, CAP21 et Génération Écologie décident de créer, au sein du Pôle écologiste, une coordination pour porter une écologie de gouvernement, républicaine et populaire.

Présentation

Jean Marc en chiffres

Né le 28 décembre 1958 à Nice (06) 
Chef d’entreprise pendant 19 ans
2 fois meilleur gestionnaire de France  
20 ans d’engagement dans la vie associative 
Auteur de 14 livres sur l’écologie et le bien-être
19,5% : Meilleur score de France en liste 100% écolo aux élections municipales 2020

Citation d'actualité de Jean Marc

Le Corona a déjà tué des milliers de personnes à la santé fragile. Par conséquent, la priorité absolue doit porter sur le renforcement de notre système immunitaire, via : • l'amélioration de la qualité et de la quantité du bol alimentaire ; • l'arrêt de la consommation de cigarettes, de drogues, d’alcool, causes systématiques de maladies et de mortalité prématurée ; • des séjours, au minima de quelques heures par semaine, dans des lieux naturels arborés, plutôt que parmi les voitures ; • la pratique d’une activité physique quotidienne. Une priorité qui nécessite que les politiques remplacent la communication démagogique par une communication pédagogique.