Europèennes

L’Union européenne est à l’image du monde et de la France Consumérisme, productivisme, machinisme à outrance, irresponsabilité généralisée avec des conséquences comparables. Chômage de masse, déficits en tous domaines, insécurité, problèmes sanitaires graves, avenir sombre.
Notre liste démontrera que l’Écologie est le seul projet de société viable car il repose sur la modération, l’autonomie, le respect, la responsabilité, la coopération et l’implication des citoyens.
Nous expliquerons que respecter l’animal et le végétal est une condition fondamentale de la survie de notre espèce. L’heure est grave, nous appelons au rassemblement de tous les écologistes pour que la France et l’Europe changent de logiciel : passer de l’avoir à l’être, de la compétition à la coopération, de la dépendance à l’autonomie au coeur d’une Europe des régions où le pouvoir des lobbies et des technocrates laissera sa place à celui des peuples.
Nous ferons des propositions précises en concertation avec les autres organisations écologistes.
Nos 100 délégués apparaissant sur notre site sont à la disposition des organisations et citoyens qui voudraient enrichir notre programme et notre liste.
Le porte-parole national sera Francis Lalanne et Patrice Miran premier adjoint à la Mairie de Vence sera chargé de mission pour rassembler avec l’Alliance les autres mouvements écologistes.

Jean Marc Governatori
Tête de liste nationale

Articles récents

Actualités

COMMUNIQUÉ

L’Alliance Écologiste, CAP21 et Génération Écologie décident de créer, au sein du Pôle écologiste, une coordination pour porter une écologie de gouvernement, républicaine et populaire.

Présentation

Jean Marc en chiffres

Né le 28 décembre 1958 à Nice (06) 
Chef d’entreprise pendant 19 ans
2 fois meilleur gestionnaire de France  
20 ans d’engagement dans la vie associative 
Auteur de 14 livres sur l’écologie et le bien-être
19,5% : Meilleur score de France en liste 100% écolo aux élections municipales 2020

Citation d'actualité de Jean Marc

Le Corona a déjà tué des milliers de personnes à la santé fragile. Par conséquent, la priorité absolue doit porter sur le renforcement de notre système immunitaire, via : • l'amélioration de la qualité et de la quantité du bol alimentaire ; • l'arrêt de la consommation de cigarettes, de drogues, d’alcool, causes systématiques de maladies et de mortalité prématurée ; • des séjours, au minima de quelques heures par semaine, dans des lieux naturels arborés, plutôt que parmi les voitures ; • la pratique d’une activité physique quotidienne. Une priorité qui nécessite que les politiques remplacent la communication démagogique par une communication pédagogique.