C’est l’accord Verts/PS qui est en faillite, pas l’écologie politique ! Réaction aux propos de NKM

La ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a estimé que les difficultés d’Eva Joly, candidate d’Europe Ecologie-Les Verts, illustraient “la faillite de l’écologie politique”, dimanche lors du “Forum Radio J”. Réaction de Jean-Marc Governatori, candidat à la Présidentielle de l’Alliance écologiste indépendante.

Communiqué de presse : C’est l’accord Verts/PS qui est en faillite, pas l’écologie politique !

Paris, le 12 février 2012 – La Ministre de l’écologie a raison de souligner l’échec de la « sous-traitance du PS aux Verts de l’écologie à laquelle il ne s’intéresse pas, » avec des «  Verts qui ne font pas vivre l’écologie dans la campagne ». Oui, je m’interroge également sur les choix politiciens qui ont poussé les Verts à choisir Eva Joly plutôt que Nicolas Hulot qui aurait pu rassembler plus largement, l’Alliance écologiste indépendante y comprise comme nous nous y étions engagé.

Mais elle se trompe en parlant de « faillite de l’écologie politique » en évoquant les sondages très faibles attribués à Eva Joly malgré une présence médiatique hégémonique au sein des partis français de l’écologie politique. C’est bien une faillite. Mais la faillite du choix qu’ont fait les Verts de se positionner exclusivement à gauche avec des accords bilatéraux avec le PS depuis pas mal d’années avec un summum atteint dans cette campagne présidentielle : accord avec le PS avant même les élections, puis renié dès sa signature, une campagne d’Eva Joly ultra-gauchiste traitant peu des sujets environnementaux …

Mais l’écologie politique ne se résume pas à Europe Ecologie Les Verts : Génération Ecologie s’est associé au PS et CAP21 de Corinne Lepage se positionne au « centre gauche ». Quant à l’Alliance écologiste indépendante nous sommes résolument indépendants comme la plupart des partis verts et écologistes mondiaux : Allemagne, Colombie, Brésil… L’écologie politique propose un projet de société qui dépasse les clivages passéistes gauche droite. Dans ce système politique figé par le bipartisme, nous choisirons le mieux disant écologique en espérant qu’un jour les véritables écologistes se rassembleront pour devenir majoritaires. Nicolas Hulot, Daniel Cohn Bendit et d’autres pourraient tout à fait porter ce grand parti de l’Ecologie politique.

Articles récents

au_autre_monde_est_possible
livres

Un autre monde est possible, indispensable

L’auteur explique ici ses “4 solutions à la Crise”. Nombreux sont ceux qui apparaissent insensibles ou dépités devant ces impasses financières et écologiques qui concerneront

les_4_solutions_a_la_crise_1
livres

Les 4 solutions à la crise

Notre planète, notre continent, notre pays, notre espèce vivent une Crise hors norme. Elle est alimentaire, climatique, écologique, économique, énergétique, démocratique, financière, intellectuelle, politique, relationnelle,

Présentation

Jean Marc en chiffres

Né le 28 décembre 1958 à Nice (06) 
Chef d’entreprise pendant 19 ans
2 fois meilleur gestionnaire de France  
20 ans d’engagement dans la vie associative 
Auteur de 14 livres sur l’écologie et le bien-être
19,5% : Meilleur score de France en liste 100% écolo aux élections municipales 2020

Citation d'actualité de Jean Marc

Le Corona a déjà tué des milliers de personnes à la santé fragile. Par conséquent, la priorité absolue doit porter sur le renforcement de notre système immunitaire, via : • l'amélioration de la qualité et de la quantité du bol alimentaire ; • l'arrêt de la consommation de cigarettes, de drogues, d’alcool, causes systématiques de maladies et de mortalité prématurée ; • des séjours, au minima de quelques heures par semaine, dans des lieux naturels arborés, plutôt que parmi les voitures ; • la pratique d’une activité physique quotidienne. Une priorité qui nécessite que les politiques remplacent la communication démagogique par une communication pédagogique.