The Happy Broadcast : le compte Instagram qui donne de bonnes nouvelles

Ce n’est pas un secret que les nouvelles peuvent être déprimantes. Avec des nouvelles apparemment sans fin sur la corruption, la violence, les catastrophes environnementales et plus encore. Ainsi, l’illustrateur Mauro Gatti a créé un baume pour ces temps sombres. Son projet en cours The Happy Broadcast met en lumière le bien qui se passe dans le monde. Un projet culturel contre la haine et la peur qui présente chaque semaine des nouvelles positives du monde entier.

Le compte Instagram populaire présente des illustrations colorées. Et chaque poste possède un titre positif et une nouvelle correspondante dans la légende. Par exemple, nous pouvons lire :  « en Suède, les donneurs de sang reçoivent un SMS quand ils sauvent une vie. »

Mauro Gatti a créé The Happy Broadcast comme moyen de faire face à son « anxiété sociale causée par le flux constant de nouvelles négatives ».
Maintenant âgé de près de deux ans, le projet a évolué. Il est devenu un lieu où les gens s’engagent les uns avec les autres. Et aujourd’hui le compte Instagram détient ainsi 242 000 abonnés.

Lire la suite sur le site Golem 13

Articles récents

Actualités

COMMUNIQUÉ

L’Alliance Écologiste, CAP21 et Génération Écologie décident de créer, au sein du Pôle écologiste, une coordination pour porter une écologie de gouvernement, républicaine et populaire.

Présentation

Jean Marc en chiffres

Né le 28 décembre 1958 à Nice (06) 
Chef d’entreprise pendant 19 ans
2 fois meilleur gestionnaire de France  
20 ans d’engagement dans la vie associative 
Auteur de 14 livres sur l’écologie et le bien-être
19,5% : Meilleur score de France en liste 100% écolo aux élections municipales 2020

Citation d'actualité de Jean Marc

Le Corona a déjà tué des milliers de personnes à la santé fragile. Par conséquent, la priorité absolue doit porter sur le renforcement de notre système immunitaire, via : • l'amélioration de la qualité et de la quantité du bol alimentaire ; • l'arrêt de la consommation de cigarettes, de drogues, d’alcool, causes systématiques de maladies et de mortalité prématurée ; • des séjours, au minima de quelques heures par semaine, dans des lieux naturels arborés, plutôt que parmi les voitures ; • la pratique d’une activité physique quotidienne. Une priorité qui nécessite que les politiques remplacent la communication démagogique par une communication pédagogique.