You are here: Site officiel de Jean Marc Governatori
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Search

Jean Marc Governatori

POUR UN DEBAT IMMEDIAT ENTRE CONFINEMENT GÉNÉRALISÉ ET CONFINEMENT CIBLÉ !

Envoyer Imprimer PDF
L’économie mondiale et l’économie française sont sous respirateur artificiel : la planche à billets des banques centrales. Avec 2 gros médicaments : l'endettement et le déficit, à effets indésirables parmi lesquels une fiscalité en hausse demain. Dans l’ambiance actuelle, cela paraît insignifiant mais le parcours et le réveil seront terribles.
Y a-t-il une autre option que le confinement généralisé ?

Oui selon Donald Sheppard, infectiologue américain. Le plus efficace en cas de maladie contagieuse n'est pas le confinement généralisé, mais l’absence de contact physique, l’éloignement de 2 mètres les uns des autres. Outre le désastre économique et social généralisé, le confiné subit des " info " anxiogènes permanentes, une sédentarité forcée, l’ennui, la complication de la relation humaine en espace réduit, une sexualité et un sommeil perturbés, une réduction de vitamine D, le grignotage, la prise de poids, des addictions exacerbées et un stress assassin. Le stress est un des facteurs principaux des problèmes de santé et d'affaiblissement du système immunitaire qui est pourtant la première barrière aux virus. Par ailleurs, il y a un million de femmes à conjoint violent et des milliers d’enfants pour lesquels l’école était une échappatoire pour fuir des parents indignes…

Les faits :

-    Le confinement est une atteinte majeure aux libertés individuelles comme

les perspectives du masquage obligatoire pour tous ou le traçage numérique

- Le Professeur Fontanet explique que la très grande majorité des personnes infectées guérissent en une semaine sans traitement. Au moins 85 % des personnes infectées sont asymptomatiques ou peu symptomatiques

- Les chiffres des personnes infectées sont donc faux puisqu’on ne les connaît pas

- Les chiffres des personnes guéries sont donc faux puisqu’on ne connaît pas les   personnes infectées

- Le fameux taux de létalité annoncé ici et là de 2 % est donc faux (nombre de personnes décédées par rapport au nombre de personnes infectées). Un virus décrit comme si méchant a donc contaminé des millions de personnes chez nous : il est alors possible que le taux de létalité du Covid-19 soit comparable à celui de la grippe. Cela est important pour la décision de cesser ou pas le confinement gnéralisé

-    612 000 personnes sont décédées en France en 2019, donc une moyenne de

50 000 personnes par mois et le Ministère de la Santé a recensé 4500 personnes décédées du Covid-19 en mars 2020. Les 45 000 autres personnes auraient mérité plus d’intérêt. Au niveau mondial, 50 000 personnes sont décédées à cause du coronavirus en mars, 5 millions pour d’autres causes (OMS) ....

- On insiste sur les 100 000 morts dans le monde attribués au Covid. L'honnêteté

est de mettre en perspective ces 100 000 décès avec les 15 millions de personnes 

décédées dans le monde depuis le début de l’année. 

- Le nombre de décès en Ehpad en cette période d’épidémie est dans les normes. En 2019 : on a dénombré 550 décès par jour en MOYENNE dans ces maisons de retraite avec encore plus de décès l’an dernier en période de grippe saisonnière (bien que tous

vaccinés) ! 

- Nos milliers de morts Covid en France ne sont pas forcément tous morts à cause

de ce virus car les 2/3 subissent des facteurs de co-morbidité. 

- Avec des moyens médicaux et hospitaliers dignes d’un pays évolué, la mortalité aurait été encore plus faible. Même sans médicament. Ce virus pourrait être donc moins virulent que sa présentation incessante

- On connaît très bien les personnes à risque : les personnes obèses et les personnes de plus de 70 ans souffrant déjà d’au moins une pathologie. La priorité ce sont elles. Comme les soignants qui sont des personnes admirables

-    Moyenne d’âge des décédés en Allemagne, France et Italie : 80 ans 

- Alarmer la population parce que telle ou telle personne jeune ou sans pathologie est décédée est une erreur puisque c’est le cas dans toutes les maladies

- Avec des moyens médicaux et hospitaliers dignes d’un pays évolué, la mortalité aurait été encore plus faible. Même sans médicament. Ce virus pourrait être donc moins virulent que sa présentation incessante

- Le masquage généralisé affiche des résultats remarquables dans les pays asiatiques qui le pratiquent,  mais à ce stade le rendre obligatoire pour tous est malvenu chez nous

- Le meilleur masque est la distanciation sociale. Elle a les avantages du confinement sans les inconvénients

- Dépister 67 millions de personnes sera compliqué ! Dépister les personnes en lieu confiné (maisons de retraite, cliniques pour personnes handicapées) est bienvenu

- Le confinement généralisé met durablement en contact proche une personne possiblement contaminée avec des personnes qui ne le sont pas

- C’est aussi dangereux que maintenir enfermés un homme violent avec sa femme ou un enfant avec des parents indignes !

- Les kinés et ostéopathes ne peuvent plus s’occuper de leurs patients qui en ont pourtant grand besoin

- Même problème pour les aidants et les accompagnants non familiaux

- Le confiné qui sort une fois par jour sans respect de la distanciation sociale est dangereux s’il est contaminé et peut en outre attraper le virus. Le non confiné qui se tient à 2 mètres de toute rencontre est sans danger ni dangereux 

- Un confinement généralisé durable peut avoir des conséquences sanitaires plus

graves que le Covid-19. Par exemple, nous rappelons que dans notre pays, 

1 300 000 personnes âgées vivent seules…

- 3 millions de dirigeants de petite entreprise sont en danger de mort économique imminente

- Les aides de l’Etat sont ruineuses pour les comptes publics donc pour le contribuable et sont pourtant insignifiantes pour les bénéficiaires par rapport au préjudice subi

- On achève le petit commerce et les restaurants alors qu’il leur est facile de canaliser les entrants. Ils le feront mieux que les grandes surfaces !

- On peut mettre un thermomètre laser à l’entrée des commerces

- 4 millions de personnes paient un crédit immobilier et ne perçoivent plus ou mal le loyer

- Les pauvres vivent le confinement le plus pénible, et les travailleurs pauvres   comme les classes moyennes, sont et seront les plus touchés

- On ruine notre pays en toute conscience

- Il n’aura donc pas les moyens de subvenir aux besoins financiers de notre système de soins

- Une crise alimentaire peut survenir

- La crise écologique ou le sucre et le sel qui tuent beaucoup plus que le Covid-19 n’ont jamais eu une telle couverture médiatique ni bénéficié de décisions radicales du Président 

-    La fermeture des tribunaux aura des conséquences graves en tous domaines  

-    Les affaires du sang contaminé, des multiples médicaments tueurs, du masque, de la chloroquine et les conséquences graves du confinement aveugle nous crient de débattre vraiment entre confinement pour tous et confinement ciblé 

- Parmi les leçons à retenir du Covid-19, il y a celle de prendre réellement soin de notre santé.

Cette décision de la France d'en haut dévaste la France d'en bas autant que la Nation ! Elle a pu être justifiée par la situation de nos hôpitaux mais aujourd’hui ne gagnerions-nous pas, sur tous les tableaux, à sortir en avril du confinement généralisé si on confine et/ou on masque les personnes à risque ? Par exemple, le sport de masse est un élément majeur de santé publique. Le sport de haut niveau peut se jouer télévisé dans un premier temps, il donne du bonheur et des clubs pro sont au bord de la faillite, comme leurs employés. Le sport n’est-il pas  à reprendre immédiatement ? Faute de tests de dépistage suffisants, on dépistera les sportifs de contact (football, rugby, judo ...) et les habitants de lieux clos (Ehpad, prison ...). Et nos valeureux soignants évidemment. Courir seul, faire du vélo seul, le tennis, le ping-pong... ne sont-elles pas des activités physiques acceptables de suite ? Un million de personnes trouvent plaisir à jouer aux boules en France, ne sont-ils pas capables de jouer masqués et/ou se tenir éloignés ?! 

Nous pouvons décider que toute personne à risque non seule sera masquée ou restera confinée dans les conditions actuelles. La distanciation sociale peut être obligatoire. 

Bref, on peut et on doit se poser la question de sortir de cette impasse en avrilC'est une question de survie économique, sociale et sanitaire pour chacun de nous.

Jean Marc Governatori, écologiste                    André Ménache, vétérinaire

Contact : 06 11 44 58 21  -  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
  • *

  • *

  • *

affiche-coeur-
Albert Einstein : « Le monde est dangereux à vivre non à cause de ceux qui font le mal...Mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire ! »
Victor Hugo : « L'Ignorance est la nuit qui commence l'abîme ! »

Jean Marc en Chiffres

Né le 28 décembre 1958 à Nice (06) 
Chef d’entreprise pendant 19 ans
2 fois meilleur gestionnaire de France  
20 ans d’engagement dans la vie associative 
Auteur de 14 livres sur l’écologie et le bien-être
19,5% : Meilleur score de France en liste 100% écolo aux élections municipales 2020

Citation d'actualité de Jean-Marc

« Le Corona a déjà tué des milliers de personnes à la santé fragile. Par conséquent, la priorité absolue doit porter sur le renforcement de notre système immunitaire, via :

•  l'amélioration de la qualité et de la quantité du bol alimentaire ;

•  l'arrêt de la consommation de cigarettes, de drogues, d’alcool, causes systématiques de maladies et de mortalité prématurée ;

•  des séjours, au minima de quelques heures par semaine, dans des lieux naturels arborés, plutôt que parmi les voitures ;

•  la pratique d’une activité physique quotidienne.

Une priorité qui nécessite que les politiques remplacent la communication démagogique par une communication pédagogique. »

 


Nelson MANDELA ...

«  Nous ne craignons pas tant notre incompétence que notre puissance. C'est la luminosité de notre âme, et non ses ténèbres, qui nous effraie le plus. Nous nous demandons : « Pourquoi serais-je, moi, un être brillant, magnifique, talentueux, formidable?».
En réalité, pourquoi ne le seriez-vous pas? Votre manque de grandeur ne sert pas le Monde.  (...) Lorsque nous laissons notre âme répandre sa lumière, nous permettons inconsciemment aux autres de révéler la leur. Lorsque nous nous affranchissons de notre propre peur,  notre présence libère automatiquement les autres. »

Articles les + lus

Contacter Jean Marc

Jean Marc répond personnellement à vos demandes ; Sylvie et Caroline se feront un plaisir de transmettre vos messages à Jean Marc :