BSP et LSP

Imprimer

Dans mes conférences j’explique l’avantage du Bon Sens Paysan (BSP), mais aussi celui de la Lenteur, de la Simplicité et du Petit (LSP). Eléments trop oubliés !

Quand on prend son temps, on réfléchit mieux. Par exemple, on peut s’interroger sur les violences que l’espèce humaine inflige aux autres formes de vie ; sur le fait que les prisons, les hôpitaux, Pole Emploi, les Restaurants du cœur… soient surpeuplés ; que notre France produise 2 fois plus de déchets qu’il y a 40 ans ; que nous polluons chaque jour un nombre incalculable de millions de mètres cubes d’eau ; que la course aux prix les plus bas nous coûte cher ; qu’on pourrait repenser la mobilité en ne partant plus « à l’heure » mais « à plein » dont le covoiturage est une forme particulière ; sur le pourquoi que l’épargne solidaire représente 0.2 % de l’épargne des Français ; que notre société et nos emplois dépendent complètement de l’énergie importée y compris le nucléaire…

Pourtant, les solutions sont simples et réalistes. Il suffit de lire notre projet de société.

Jean Marc Governatori

Dans mes conférences j’explique l’avantage du Bon Sens Paysan (BSP), mais aussi celui de la Lenteur, de la Simplicité et du Petit (LSP). Eléments trop oubliés !

 

Quand on prend son temps, on réfléchit mieux. Par exemple, on peut s’interroger sur les violences que l’espèce humaine inflige aux autres formes de vie ; sur le fait que les prisons, les hôpitaux, Pole Emploi, les Restaurants du cœur… soient surpeuplés ; que notre France produise 2 fois plus de déchets qu’il y a 40 ans ; que nous polluons chaque jour un nombre incalculable de millions de mètres cubes d’eau ; que la course aux prix les plus bas nous coûte cher ; qu’on pourrait repenser la mobilité en ne partant plus « à l’heure » mais « à plein » dont le covoiturage est une forme particulière ; sur le pourquoi que l’épargne solidaire représente 0.2 % de l’épargne des Français ; que notre société et nos emplois dépendent complètement de l’énergie importée y compris le nucléaire…

 

Pourtant, les solutions sont simples et réalistes. Il suffit de lire notre projet de société.

Jean Marc Governatori

- See more at: http://www.alliance-ecologiste-independante.com/#sthash.epAJCivl.dpuf

 

 

Dans mes conférences j’explique l’avantage du Bon Sens Paysan (BSP), mais aussi celui de la Lenteur, de la Simplicité et du Petit (LSP). Eléments trop oubliés !

 

Quand on prend son temps, on réfléchit mieux. Par exemple, on peut s’interroger sur les violences que l’espèce humaine inflige aux autres formes de vie ; sur le fait que les prisons, les hôpitaux, Pole Emploi, les Restaurants du cœur… soient surpeuplés ; que notre France produise 2 fois plus de déchets qu’il y a 40 ans ; que nous polluons chaque jour un nombre incalculable de millions de mètres cubes d’eau ; que la course aux prix les plus bas nous coûte cher ; qu’on pourrait repenser la mobilité en ne partant plus « à l’heure » mais « à plein » dont le covoiturage est une forme particulière ; sur le pourquoi que l’épargne solidaire représente 0.2 % de l’épargne des Français ; que notre société et nos emplois dépendent complètement de l’énergie importée y compris le nucléaire…

 

Pourtant, les solutions sont simples et réalistes. Il suffit de lire notre projet de société.

Jean Marc Governatori

- See more at: http://www.alliance-ecologiste-independante.com/#sthash.epAJCivl.dpuf

Dans mes conférences j’explique l’avantage du Bon Sens Paysan (BSP), mais aussi celui de la Lenteur, de la Simplicité et du Petit (LSP). Eléments trop oubliés !

 

Quand on prend son temps, on réfléchit mieux. Par exemple, on peut s’interroger sur les violences que l’espèce humaine inflige aux autres formes de vie ; sur le fait que les prisons, les hôpitaux, Pole Emploi, les Restaurants du cœur… soient surpeuplés ; que notre France produise 2 fois plus de déchets qu’il y a 40 ans ; que nous polluons chaque jour un nombre incalculable de millions de mètres cubes d’eau ; que la course aux prix les plus bas nous coûte cher ; qu’on pourrait repenser la mobilité en ne partant plus « à l’heure » mais « à plein » dont le covoiturage est une forme particulière ; sur le pourquoi que l’épargne solidaire représente 0.2 % de l’épargne des Français ; que notre société et nos emplois dépendent complètement de l’énergie importée y compris le nucléaire…

 

Pourtant, les solutions sont simples et réalistes. Il suffit de lire notre projet de société.

Jean Marc Governatori

- See more at: http://www.alliance-ecologiste-independante.com/#sthash.epAJCivl.dpuf