You are here: Site officiel de Jean Marc Governatori
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Search

Jean Marc Governatori

Vivre un mois sans supermarché

Envoyer Imprimer PDF

Peut-on se passer de supermarché ? Consommer local, sans faire exploser son budget ? Pendant un mois, j'ai tenté l'expérience.

«Et si on consommait autrement », c'est le thème de notre dossier « Solutions » du mois. Alors, on a décidé de le faire pour de vrai... et c'est tombé sur moi.

Parce que les agriculteurs locaux ont besoin de nous, parce que mes poubelles débordent d'emballages plastique, parce que les effets sur la santé des aliments ultra-transformés inquiètent les chercheurs en nutrition, j'ai interdiction de mettre un pied dans un supermarché pendant 30 jours.

Facile ?

D'abord, il se trouve que je vais très souvent au supermarché. Par commodité : c'est à côté du boulot, c'est ouvert tard, et j'avoue même - ne me jugez pas - prendre un certain plaisir à déambuler dans ces allées larges et bien ordonnées (je fréquente surtout les hypermarchés). La lumière des néons ne m'effraie pas, pas plus que la cadence des tapis de caisse.

Parfois, j'arrive à ne pas oublier de me munir d'un sac en plastique avant de rentrer dans le magasin, ce qui m'évite de devoir en acheter un 4782e exemplaire, et le mélange de fierté et de satisfaction que cela me procure a peu d'égal.

Fini. Je vais oublier jusqu'au bruit que font les roues des chariots sur le carrelage en damier, et investir dans un panier en osier.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}
 
  • *

  • *

  • *

« Il est plus facile de croire ce qu'on nous affirme officiellement, que de s'aventurer dans l'indépendance intellectuelle...En fait, ce n'est pas l'opposition, mais le conformisme et l'inertie qui ont de tout temps été les plus sérieux obstacles à l'évolution des consciences !... » (Mahatma Gandhi)
Albert Einstein : « Le monde est dangereux à vivre non à cause de ceux qui font le mal...Mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire ! »
Victor Hugo : « L'Ignorance est la nuit qui commence l'abîme ! »

Jean Marc en Chiffres

Né le 28 décembre 1958 à Nice (06).

Bac + 4.

20 ans d'engagements dans la vie associative.

2 fois meilleur gestionnaire de France.

Affaire Fenech : Jean Marc GOVERNATORI dédouané

Suite aux propos tenus par Monsieur Georges FENECH, alors Député, en 2007, à la veille des élections présidentielles et qui avaient eu pour effet de discréditer le mouvement politique La France en Action, et de semer un doute chez certains(voir l'article à ce sujet)Monsieur Georges FENECH confirme la totale indépendance de Jean Marc GOVERNATORI dans cette affaire.

Voir les 2 lettres officielles :


Nelson MANDELA ...

«  Nous ne craignons pas tant notre incompétence que notre puissance. C'est la luminosité de notre âme, et non ses ténèbres, qui nous effraie le plus. Nous nous demandons : « Pourquoi serais-je, moi, un être brillant, magnifique, talentueux, formidable?».
En réalité, pourquoi ne le seriez-vous pas? Votre manque de grandeur ne sert pas le Monde.  (...) Lorsque nous laissons notre âme répandre sa lumière, nous permettons inconsciemment aux autres de révéler la leur. Lorsque nous nous affranchissons de notre propre peur,  notre présence libère automatiquement les autres. »

Articles les + lus

Contacter Jean Marc

Jean Marc répond personnellement à vos demandes ; Sylvie et Caroline se feront un plaisir de transmettre vos messages à Jean Marc :