You are here: Site officiel de Jean Marc Governatori
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Search

Jean Marc Governatori

À Saillans, les habitants réinventent la démocratie

Envoyer Imprimer PDF

Dans ce village suspendu aux pentes du Vercors, l’histoire commence comme une fable. Un projet de supermarché menaçait le « bien vivre au pays ». Le maire était pour, les habitants contre. Des citoyens se sont présentés aux élections municipales. Leur liste a gagné et, depuis, la révolution participative est en marche.

L’eau vive descend droit des montagnes. Assise au bord de la Drôme, Mireille se souvient de la rude bataille face au mépris des édiles. « Le maire nous disait : “C’est moi qui ai été élu, c’est moi qui décide.” On lui a prouvé le contraire », sourit-elle. Dans son dos, le massif des Trois-Becs culmine à 1.500 mètres, encerclé par la brume. Mireille a été parmi les premiers à se mobiliser contre le supermarché, en 2010.

« On voulait garder le cœur du village vivant », raconte-t-elle. À Saillans – 1.240 habitants – on compte, entre les ruelles étroites, deux boulangeries, une charcuterie, un magasin bio, deux bars et une épicerie. « Nous avons organisé une veille citoyenne et des manifestations pour bloquer la départementale. » Une pétition a recueilli plus de 800 signatures. Devant la fronde, les enseignes Casino-Intermarché préfèrent abandonner le projet, au grand dam du maire. L’énergie qui se dégage de la lutte donne des ailes. Les habitants se prennent à rêver d’une autre politique, « le règne des mâles blancs dominants, ça suffit ! » disent-ils.

Des réunions publiques sont organisées à l’approche des municipales de 2014. Avec un succès immédiat et une formule détonante : « Pas de programme, pas de candidats, la liste c’est vous ! » Plus d’une centaine de personnes se séparent en sept groupes et bûchent sur l’avenir du village. « Au début, on ne connaissait rien à la démocratie participative. Nous ne sommes pas partis de la théorie mais de considérations pratico-pratiques », raconte Sabine, géographe de 36 ans.

Lire la suite de l'article sur le site Reporterre

 

 
  • *

  • *

  • *

« Il est plus facile de croire ce qu'on nous affirme officiellement, que de s'aventurer dans l'indépendance intellectuelle...En fait, ce n'est pas l'opposition, mais le conformisme et l'inertie qui ont de tout temps été les plus sérieux obstacles à l'évolution des consciences !... » (Mahatma Gandhi)
Albert Einstein : « Le monde est dangereux à vivre non à cause de ceux qui font le mal...Mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire ! »
Victor Hugo : « L'Ignorance est la nuit qui commence l'abîme ! »

Jean Marc en Chiffres

Né le 28 décembre 1958 à Nice (06).

Bac + 4.

20 ans d'engagements dans la vie associative.

2 fois meilleur gestionnaire de France.

Affaire Fenech : Jean Marc GOVERNATORI dédouané

Suite aux propos tenus par Monsieur Georges FENECH, alors Député, en 2007, à la veille des élections présidentielles et qui avaient eu pour effet de discréditer le mouvement politique La France en Action, et de semer un doute chez certains(voir l'article à ce sujet)Monsieur Georges FENECH confirme la totale indépendance de Jean Marc GOVERNATORI dans cette affaire.

Voir les 2 lettres officielles :


Nelson MANDELA ...

«  Nous ne craignons pas tant notre incompétence que notre puissance. C'est la luminosité de notre âme, et non ses ténèbres, qui nous effraie le plus. Nous nous demandons : « Pourquoi serais-je, moi, un être brillant, magnifique, talentueux, formidable?».
En réalité, pourquoi ne le seriez-vous pas? Votre manque de grandeur ne sert pas le Monde.  (...) Lorsque nous laissons notre âme répandre sa lumière, nous permettons inconsciemment aux autres de révéler la leur. Lorsque nous nous affranchissons de notre propre peur,  notre présence libère automatiquement les autres. »

Articles les + lus

Contacter Jean Marc

Jean Marc répond personnellement à vos demandes ; Sylvie et Caroline se feront un plaisir de transmettre vos messages à Jean Marc :